Nov 242009
 

C’était un 25 novembre. C’était il y a cinquante ans.

Il y a cinquante ans !

C’était il y a cinquante ans, c’était avant ma naissance – bien avant – et chaque fois pourtant, quand je comprends que jamais donc je ne verrais Gérard Philippe sur une scène de théâtre, il se produit en moi comme une infime et insupportable déchirure.

Il avait 37 ans, il y a cinquante ans…

Vous, je ne sais pas, mais moi, encore aujourd’hui, entendre sa voix, seulement sa voix même et cinquante ans plus tard, ça me ferait presque mouiller ma petite culotte – si j’avais à en porter.

Certes, comme beaucoup d’entre vous, j’ai découvert simultanément Gérard Philippe et Gina Lolobrigida.

Combien d’entre vous, filles ou garçons tout juste pubères, en furent comme moi sexuellement déboussolés ?

Allez, ne soyez pas timides, levez le doigt.

Et avouez que c’était plutôt agréable, finalement.

Bougre d’andouille !

Source : Gérard Philippe est mort

  • dedalus – 26/11/2009

    bises, nonna. et bonne journée. 🙂

  • nonna – 26/11/2009

    Merci Dedalus de nous faire penser a Gérard Philippe.il y a 50 ans moi j’avais l’âge…(attention,j’étais précoce) d’être amoureuse de lui.il était tellement beau et quel talent.dans « le diable au corps » et au théâtre. 
    sa mort a été un grand choc mais du coup il reste un bel ange dans nos cœurs un peu comme le petit prince. 
    j’ai beaucoup apprécié d’écouter l’extrait.merci a vous de me permettre de m’émerveiller de nouveau. 
     
    j’aimerai bien retrouver cette version complète.un beau cadeau a offrir au petit jules. 
     
    bises a vous Dedalus.je peux n’est ce pas,moi il y a 50 ans j’étais déjà là.ça fait quand même un choc d’y penser de si bon matin.bonne journée a vous Dedalus.