Jan 192011
 

Regard SombrePutain, vas-y ! Je le crois pas ça. J’ai le droit de voir mes potes. C’est ouf c’t’histoire. On est où là ? On est en France là, Maman. C’est pas la dictature. On n’est pas chez Ben Ali. J’fais ce que je veux quand même. On dirait pour toi j’ai encore douze ans et demi. Tu prends la tête grave, j’t’assure. Franchement la vieillesse, ça fait pas envie. Depuis que papa est parti, t’es juste tout le temps sur mon dos. Lâche-moi un peu. Fais comme lui, trouve-toi un gaillard. Fais du meetic ou je sais pas quoi moi. Va au bal des vieux. Tu comprends pas que j’y suis juste pour rien moi si t’es toute seule ou si t’as raté ta vie. Ou si t’as peur de la mort. Tu sais quoi, tu devrais juste fumer un oinje et me laisser vivre ma vie avec mes teupos.

Sérieux, Maman, t’as abusé là. J’ai quand même bien le droit de sortir. Ça va, j’ai entendu. J’vais la ranger ma chambre. Après. Plus tard. Quand j’aurai envie. Vas-y, fais pas du chantage maintenant. Pourquoi tout de suite ? Ça sert à quoi ? Ça sert à rien, c’est tout. Et alors, tu vas faire quoi ? Tu vas me punir ? J’men bats les… Mais putain, ça va, détends-toi, j’vais le faire. Juste pas tout de suite. Quoi ? Pourquoi tout de suite ? Je te promets elle me casse les couilles celle-là. Quoi, qu’est-ce que j’ai dit ? Et t’as vu comme tu m’parles à moi. J’te respecte comme tu me respectes, pareil. Ça va, te fâche pas, j’vais le faire. Oui, bientôt. Franchement, t’as tes ménopauses, on dirait. Trop chaud, les vapeurs ! On dirait tu vas chialer là. T’es chiante. Bon, j’y vais moi.

source : Marre

  • dedalus – 20/01/2011

    Et tu as vu, en plus de l’inspiration, je t’ai emprunté le sympathique gadjet LinkWithin.  
    Deux fois merci, donc.

  • αяf – 20/01/2011

    Bien vu ! <img src= »extra/tiny_mce/plugins/emotions/img/smiley-smile.gif » title= »Smile » border= »0″ alt= »Smile »/>  
    J’adore le « t’as tes ménopauses ». Quel sauvageon ce fils !