Déc 072005
 

Trois Chansons Inédites

interprétées par Clara Finster

sur des paroles de Laurent Mann et une musique de Albin de la Simone

– 1997 –

A l’origine de ces trois chansons fut d’abord Clara Finster. Chanteuse de scène depuis toujours, Clara travaillait alors – nous sommes dans les ultimes années du précédent millénaire – avec Albin de la Simone qui n’était encore « que » musicien, accompagnateur et arrangeur. Albin composait et Clara chantait, elle écrivait aussi, mais tous deux étaient à la recherche de nouveaux textes.

A cette époque, je travaillais à la Défense, je portais costume et cravate, et j’en étais seulement à parler de mon désir d’écrire, cette nécessité intérieure de vivre une vie d’écrivain. J’en parlais beaucoup et j’écrivais des mots, beaucoup de mots et qui ne faisaient jamais d’histoire, entre deux réunions « ultra-importantes ». Albin et moi étions des amis de quartier – et le sommes toujours aujourd’hui – et passions régulièrement des nuits ensemble en compagnie d’une certaine Lara C. Quand il m’a proposé de m’essayer à écrire des textes de chansons sur lesquels il composerait, l’idée m’a aussitôt conquis comme une opportunité d’écrire « pour de la vraie ». Je crois que la seule contrainte qui m’avait été fixée était d’écrire des « textes de fille et un peu légers ».

Je m’y suis mis, Albin a mis en musique, et il s’est trouvé que mes paroles ont interpellé suffisamment Clara pour qu’elle ait envie de les interpréter. Une maquette a été réalisée, les chansons ont été enregistrées et, si l’album n’a finalement pas vu le jour sous cette forme, aujourd’hui elles existent et ça me plaît bien qu’elles existent.

Ce n’a été probablement le début de rien – c’est à dire que comme toute chose cela a été un peu du début de tout ce qui a suivi – et, dix années plus tard, Clara a finalement sorti un album – « Les Fragiles », très réussi et produit par Mosaic Music Production – et se produit régulièrement sur scène ; Albin a franchi son Rubicon personnel et en est à ce jour à son deuxième album d’auteur grinçant, compositeur talentueux et interprète décalé ; quant à moi, j’ai tombé la cravate et fait enfin quelques histoires avec quelques uns de mes mots.

A vous donc de vous en régaler :


la fête dans la tête

des orties entre les orteils

retour aux sources

  • momo-fr – 22/12/2005

    Moi aussi, je me suis bien marré avec « retour au sources »… quoique ma fille n’ait que 5 ans… enfin on verra. 🙂

  • valérie – 13/12/2005

    trois petites perles, en effet. légères et profondes à la fois, tant pour le texte que pour la musique.  
    ma préférence à « retour aux sources ».