Juin 202013
 

C’est quand la droite joue dans le registre de la victimisation qu’elle est la plus pathétique.
La plus drôle aussi.

L’hebdomadaire Valeurs Actuelles, dont les valeurs n’étaient déjà plus très fraiches lors de sa création en 1966, fait sa Une sur «Les droitophobes» et lance dans la foulée un Observatoire de la droitophobie. Avouez qu’il faut avoir un sens du ridicule assez peu prononcé pour se permettre de commettre de telles âneries.

Mais c’est même un peu plus que cela, une manière finalement de minimiser d’autres -phobies, bien réelles celles-là : xénophobie, islamophobie, homophobie… Une manière de se fantasmer en victimes tendant à nier la réalité des discriminations subies dans notre société, bien réelles celles-là encore : les femmes, les handicapés, les jeunes issus de l’immigration africaine…

Parce que tout de même, en parlant de droitophobie, qu’est-ce qu’on veut nous donner à entendre ?

Que le salaire des gens de droite seraient plus bas que la moyenne de la population française ?
Que des gens de droite se e vu refuser l’entrée à une boite de nuit, à un restaurant, parce qu’ils sont de droite, ?
Que les gens de droite, parce qu’ils sont de droite, auraient plus de mal à trouver un logement ?
Que les gens de droite, parce qu’ils sont de droite, auraient plus de mal à trouver un emploi ?
Que des gens de droite seraient régulièrement agressés dans la rue, parce qu’ils sont de droite ?
Que les gens de droite subiraient davantage de contrôle d’identité que les autres ?
Que certaines professions seraient fermées aux gens de droite ?
Que les enfants des gens de droite auraient moins de chance de réussir leur scolarité que les autres ?

Il est des lieux, toutefois, il faut bien le reconnaître, où les gens de droite sont visiblement discriminés. Et il faut reconnaître que cette réalité, indéniable, a coïncidé très précisément avec l’arrivée de la gauche au pouvoir. Les gens de droite sont minoritaires à l’Assemblée Nationale, minoritaires au Sénat, et ils sont même totalement absents du gouvernement. Rendez-vous compte, dans ce gouvernement dont les médias complices ne se sont guère privés de vanter le caractère paritaire, pas un ministre n’est issu des rangs de la droite ! Les Français ont voté et se sont révélés majoritairement droitophobes. Remercions Valeurs Actuelles de nous ouvrir les yeux.

Aussi, je veux ici livrer ma propre confession à Valeurs Actuelles et à son observatoire de la droitophobie. Ce blog, en contribuant à la campagne électorale de François Hollande et finalement à son élection, puis à l’élection d’une majorité de députés de gauche à l’assemblée nationale, participant ainsi à la pérennisation d’un gouvernement exclusivement composé de ministre de gauche, a fait preuve d’une coupable droitophobie.

blog droitophobe - un label Valeurs Actuelles

  • anticorp

    Pauvre minable,
    Tu ferais mieux d’apprendre à faire moins de fautes avant de te lancer dans l’aventure de l’écriture.
    Nul besoin de te confesser, tu pues la droitophobie

  • Cécile

    Tu as bien fait !

    • La confession ça a du bon.