Jan 102012
 

Enfin !

Jean-Luc Mélenchon aurait donc enfin compris de quelle utilité pouvait être sa candidature. Lutter contre la tentation lepéniste d’une classe populaire en souffrance et désabusée, dont le ras-le-bol qu’il est nécessaire d’entendre risque fort, à l’occasion de cette élection présidentielle, de s’égarer au Front National. Leur dire qu’en votant pour Jean-Marine Lepen c’est d’abord contre eux-mêmes qu’ils voteraient, et que c’est uniquement de la gauche qu’ils peuvent attendre une amélioration de leurs conditions de vie. Et que si leur ras-le-bol est si grand que voter pour le candidat socialiste ne leur semble pas dans un premier temps à la mesure de la colère qu’ils souhaitent légitimement exprimer dans les urnes, qu’au moins ils ne se trompent pas de Front, qu’ils votent pour le Front de Gauche dont la moindre des qualités n’est pas d’être de gauche – quant le Front National est lui indubitablement de droite, et à ce titre Marine Lepen est quant à elle sans le moindre doute ce qu’il y a de plus proche de ce Nicolas Sarkozy qui leur a fait tant de mal, ces deux-là possédant définitivement le même génome politique – en tout cas pour ce qui concerne leur conception de la justice sociale. Pour l’un comme pour l’autre il ne s’agit de rien d’autre que de stigmatiser les plus faibles et les opposer les uns aux autres de manière à garantir aux puissants qu’ils conservent puissance et richesse…

Oui, je veux gager que cette très efficace petite vidéo conçue par le Front de Gauche augure d’une campagne du Front de Gauche qui s’affranchirait de la facilité qu’il y aurait à tirer contre son propre camp et où un Jean-Luc Mélenchon irait bel et bien, et avec les dents, chercher les voix parmi ce vivier considérable que sont ces hommes et femmes qui n’en pouvant plus se laisseraient facilement tenter par un vote bleu Marine où ils se passeraient en réalité eux-mêmes la corde au cou.

Ainsi, ramenés à cette gauche qui est leur camp, ces électeurs sauraient ensuite plus facilement comprendre, par exemple à la veille d’un second tour, que c’est en votant pour François Hollande que leur pouvoir d’achat se trouverait le mieux défendu, de ce vote-là – à gauche ! – qu’il leur faut attendre une justice sociale digne de ce nom :

Quotient familial versus justice fiscale

  • Segus

    Nostalgiques de Mitterand, l’homme a la francisque, ami de Bousquet, menteur et compromis jusqu’a l’os, on les a vus récemment se regarder en chien de faience sur la tombe de l’ancien président. Comme des charognards sur une dépouille. Ils font plus pitie qu’envie.

    Quand a Hollande, Mosco, Richard et Montebourg, atlantistes convaincus du meme acabit que Coppe, Pecresse ou Sarko lui meme, les francais devront s’attendre a avaler quelques couleuvres de la taille d’un anaconda, s’ils sont élus.

    Le front de Gauche n’a de gauche et de front que le nom, c’est un parti de réformistes qui se sont retrouves par hasard sous la même bannière a laquelle on avait enlève la faucille et le marteau. Et comme ils ne peuvent plus s’appeler communistes depuis 1956, alors….

    Va encore falloir qu’on reste a la maison le jour des élections ou qu’on aille piqueniquer dans la montagne. Il parait qu’on a les leaders qu’on mérite.

  • Le Front commun

    Pour ne plus être à la merci du système
    Osons… faisons… FRONT COMMUN
    Contre les indignes et les indignés
    Soyons plus dignes que jamais !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/01/le-front-commun/

  • Anonyme

    Ha ha ! L’article malin ! On est là que pour occuper une zone de la « cartographie » de la société de Terra Nova, pour la ramener gentiment au bercail le moment venu ! Bé qu’est-ce vous attendez pour nous aider ? Nous autres on n’a pas la couverture médiatique qui réserve à l’UMP, au Modem, au PS et au FN son concours au biais de « simple exposition » (on est d’autant plus favorable à qqun qu’il est fréquemment présenté).

    M’enfin, merci pour la pub : si au passage çà peut convaincre quelques sympathisants PS de faire en sorte que le bercail soit désormais au Front de Gauche (étendu au PS socialiste, ou réciproquement), le PS trouverait enfin toute sa mesure en rattrapant tous les centristes et bourgeois (bohème ou non), qui se laisseraient perdre par les sirènes sociales-libérales, et en les ramenant où se trouve leur intérêt bien compris : à gauche 😉

    • Je me doutais bien qu’il te plairait celui-là 😉

  • Un partageux

    Marine Le Pen. Tu découpes lettre par lettre et tu mélanges bien bien bien, tu laisses retomber toutes les lettres au fond du pot de chambre qui te sert de shaker et, ô horreur ! tu lis : Amène le pire.

    • Et Taxe Tobin donne… Exit Nabot 😀