Faiseuse d’Anges

 

 

Creative Commons License


    • Faiseuse d’Anges
présentation lire le début avis de lecteurs
télécharger [*]

 

Faiseuse d’Anges – présentation

Elle attend un enfant qui ne sera pas. Vingt cinq ans plus tard, c’est encore un ange qui passe au travers d’elle.

D’un ange à l’autre, la vie d’une femme amputée de sa part miraculeuse.

lire le début avis de lecteurs télécharger [*]

 

retour au catalogue des récits


 

Faiseuse d’Anges : Les premières lignes du récit

J’ai toujours pensé à cet enfant qui n’a pas été comme à un garçon, sûrement parce je n’ai jamais été capable d’imaginer qu’une fille puisse s’extraire d’un ventre tel que le mien. Allez savoir pourquoi. C’était il y a longtemps. C’est aujourd’hui encore, bien davantage qu’un simple phénomène de rémanence.

Il aurait eu vingt-cinq ans, aujourd’hui. Il serait né un jour comme aujourd’hui, dernier jour de l’été et jour de mon anniversaire. J’ai quarante et un ans, un âge où une femme a encore toute une vie devant elle, dit-on, un âge où le passé est un boulet qui pèse le poids des souffrances accumulées. Certains jours, en vérité, et même avec la meilleure volonté du monde, arc-bouté contre le solide pilier de l’optimisme, il se fait un peu difficile à traîner, ce satané boulet. Aujourd’hui, faut avouer, j’ai un peu de mal à envisager de pouvoir aller plus loin, j’ai eu ma dose. Mon passé, je viens de l’avaler, yaourt rance au goût barbare, avec des vrais morceaux de douleur dedans. Je ne le digère plus. J’ai mal dans le ventre et j’ai la nausée. Envie de vomir aussi. Je suis à nouveau enceinte et ce n’est encore qu’un ange qui passe. Qui ne fait que passer.

Pour fêter ça, mon anniversaire, je me suis fait un petit cadeau, un stylo, argent presque massif, plume or, encre bleu nuit. Un beau stylo : il peut, aurait dit ma mère. Qu’il vomisse donc à ma place. Qu’il m’aide à extirper de mes entrailles ce que je ne sais plus garder en moi et qui me dévore de l’intérieur, qui me fait mal. Qu’il devienne le fossoyeur des mauvais souvenirs. Je voudrais qu’on passe mon cerveau au crématoire de l’oubli, qu’on en finisse une bonne fois avec le passé. Et le présent aussi, qui le prolonge et n’est jamais que son bégaiement féroce.

Ecrire pour s’effacer, se réduire à des mots et s’en vider. N’être plus à la fin qu’une coquille vide et que mon cerveau à son tour en devienne stérile.

[…]

présentation avis de lecteurs télécharger [*]

 

retour au catalogue des récits


 

Faiseuse d’Anges – téléchargement

Choisissez votre format (explications), puis cliquez sur l’un des liens ci-dessous pour lancer le téléchargement [*] :

anges-ecran
pdf – format écran – 24 pages – 256 Ko
téléchargé 759 fois

anges-recto
pdf – format recto – 17 feuillets recto (2 pages par feuillet) – 216 Ko
téléchargé 536 fois

anges-livret
pdf – format livret – 6 feuillets recto verso (4 pages par feuillet) – 756 Ko
téléchargé 516 fois

anges-ebook
epub – format ebook – 490 Ko (en savoir plus sur le format ebook)
téléchargé 1 800 fois

 

[* Le téléchargement des documents mis à disposition sur ce site correspond à une autorisation de reproduction et de lecture dans un cadre privé. Tous les droits de reproduction, de diffusion, d’adaptation, ou d’exploitation publique sous quelque forme que ce soit, en particulier à des fins commerciales, demeurent la propriété entière et exclusive de l’auteur.]


 

 

 

Creative Commons LicenseL’ensemble des documents proposés au téléchargement sur ce site,
et sauf mention contraire de l’auteur,
sont protégés par une licence Creative Commons Attribution – 2.0 France Licence
–> Citation de paternité obligatoire
–> Utilisation commerciale proscrite
–> Aucune modification autorisée

 

présentation lire le début avis de lecteurs

 

retour au catalogue des récits

 

Faiseuse d’Anges : lisez des avis de lecteurs / donnez le vôtre

  • Cris – Suisse (31/10/2008)

    Bravo pour ce magnifique récit. Je suis tombée sur ce site par recherche d’informations sur l’avortement. Quelles souffrances et quelle tristesse pour ces femmes qui perdent un bébé. Ne jamais perdre espoir, Jésus est vivant il veut vous aider. Ne pas céder à la mort mais l’appeler, Lui à l’aide. IL REPOND !